URBAN HISTORY REVIEW/
REVUE D'HISTOIRE URBAINE
UHR Cover

Vol. 42, Nº 2 (2014)
Date de publication : 2014-06-23
Nombre d'articles : 12

Articles

Pages 5-7
Emotions and City Life - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Nicolas Kenny

Articles

Pages 8-17
An Alarming Lack of Feeling: Urban Travel, Emotions, and British National Character in Post-Revolutionary Paris - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Victoria Thompson

Résumé

Cet article analyse des récits britanniques de voyages faits à Paris pendant trois époques: la paix d’Amiens (mars 1802 à mai 1803), la Première Restauration (avril 1814 à mai 1815) et les premières années de la Seconde Restauration (juin 1815 à 1820 environ). Les auteurs de ces récits expriment systématiquement de fortes émotions et des sentiments pénibles en décrivant des lieux de la capitale associés aux évènements de la Révolution française. En analysant ces « points de repère affectifs » nous pouvons comprendre le rôle des traumatismes dans la perturbation des différences entre « Français » et « Britanniques » au lendemain de la Révolution. Cette analyse démontre aussi que les auteurs des récits de voyage font partie d’une communauté affective « nationale » qui se sert de ces points de repère affectifs pour établir une nouvelle distinction entre Français et Britanniques fondée sur les émotions.

Articles

Pages 18-28
The Everyday Usage of City-Centre Streets: Urban Behaviour in Provincial Britain ca. 1930–1970 - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Lucy Faire; Denise McHugh

Résumé

Notre article examine l’expérience des usagers dans l’espace que constitue la rue du centre-ville en se concentrant sur trois grands thèmes : l’usage de l’espace; le comportement des usagers et l’intervention des pouvoirs publics pour diriger ce comportement; les expériences sensorielles et émotionnelles de la présence dans la rue. Nous insistons sur l’interaction des personnes avec le centre-ville et la perception qu’elles en ont. Ces interactions créent des perspectives multidimensionnelles associées à des caractéristiques sociodémographiques individuelles produisant des expériences spécifiquement liées au lieu. Notre article s’appuie sur des films, des photographies et des témoignages pour documenter l’usage de la rue. Tout en admettant l’importance fondamentale de la fonction du commerce dans le centre-ville, nous affirmons que ces espaces générent des expériences plus complexes que la simple acquisition de biens et de services au cours de transactions commerciales. Notre article conclut que l’expérience, le comportement et la relation des usagers avec la rue du centre-ville sont aussi importants que les investissements et l’urbanisme pour la compréhension de la fonction urbaine.

Articles

Pages 29-43
Sex, Intimacy, and Desire among Men of Chinese Heritage and Women of Non-Asian Heritage in Toronto, 1910–1950 - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Elise Chenier

Résumé

Parce que peu de femmes d’origine chinoise sont venues au Canada, les communautés de migrants chinois d’avant 1950 sont qualifiées de « sociétés de célibataires ». L’ambition des migrants de s’enrichir avant de rentrer au pays, l’imposition de taxes d’entrée toujours plus élevées sur les migrants en provenance de Chine, la loi sur l’exclusion des Chinois de 1923 et le racisme profondément enraciné envers les personnes d’origine chinoise font que la grande majorité des migrants sont condamnés à vivre sans la compagnie ou le soutien affectif, matériel ou ménager d’épouses et d’enfants. Ils sont célibataires de fait, sinon célibataires en fait. De nouvelles recherches montrent toutefois qu’à partir des années 1910 des jeunes hommes d’origine chinoise se sont taillés une place dans la culture sexuelle urbaine de Toronto et des jeunes femmes blanches une place correspondante dans le quartier chinois de Toronto. Au cours de la première moitié du XXe siècle, de nombreux hommes d’origine chinoise ont connu le sexe, la camaraderie, l’amour et la vie de famille. Peut-être au moins un tiers d’entre eux sont mariés ou vivent en union libre avec des femmes d’origine européenne, et bien d’autres poursuivent fréquemment des relations sexuelles et intimes avec les travailleuse du sexe qu’ils cherchent parfois comme compagnons de longue durée. La preuve présentée ici remet en question la perception actuelle que ces « célibataires chinois » ont vécu une vie sans sexe ni amour. Ces relations n’étaient pas sans controverse, bien sûr, mais beaucoup de gens au sein de la communauté les ont acceptées, et les femmes blanches, y compris les travailleuse du sexe, ont été intégrées dans la communauté de diverses façons.

Articles

Pages 44-58
The Role of Emotions in Protests against Modernist Urban Redevelopment in Perth and Halifax - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Jenny Gregory; Jill Grant

Résumé

Dans les années 1950 et 1960, l’urbanisme moderniste a réorganisé d’innombrables villes dans le cadre de projets de rénovation urbaine et de construction d’autoroutes. L’application de mesures de planification rationnelle a entrainé des réactions émotionnelles qui ont perduré bien au delà des réaménagements. Cet article examine la réponse émotive à la rénovation urbaine dans deux villes ayant suivi les recommandations de l’urbaniste britannique Gordon Stephenson. À Perth, en Australie, Stephenson était parmi un groupe d’experts qui a planifié une autoroute qui a détruit une partie d’un environnement riverain populaire et menacé une structure historique. À Halifax, Stephenson a préparé l’étude scientifique initiale utilisée pour justifier le démantèlement d’une partie du centre-ville et d’une communauté noire historique en zone périurbaine. À Perth, une explosion d’intenses émotions n’a pas réussi à empêcher la spoliation de l’environnement mais a pu sauver certains biens patrimoniaux, tandis qu’à Halifax un conflit émotionnel persistant a vu le jour autour d’accusations de négligence et de racisme. La comparaison de deux cas résultant des activités d’un praticien renommé illustre différentes trajectoires émotionnelles produites dans le sillage de l’urbanisme moderne.

In Memoriam

Pages 61-61
Jean-Pierre Collin (1947-2013) - PDF à Erudit.com
Auteur(s):

Book Reviews

Pages 63-64
Joanne M. Ferraro, Venice. History of the Floating City (New York : Cambridge University Press, 2012), 300 p. - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Shawn McCutcheon
Pages 64-65
David Garrioch, La fabrique du Paris révolutionnaire (Paris : La Découverte, 2013), 440 p. - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Sophie Abdela
Pages 65-66
Pierre-Mathieu Le Bel, Montréal et la métropolisation : Une géographie romanesque (Montréal : Éditions Triptyque, 2012), 212 p. - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Olivier Roy-Baillargeon
Pages 66-67
Frank Mackey, L’esclavage et les Noirs à Montréal, 1760-1840 (Montréal : Hurtibise, 2013), 672 p. - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Philippe Couture
Pages 67-68
Cédric Quertier, Roxane Chilà et Nicolas Pluchot (dir.), « Arriver » en ville. Les migrants en milieu urbain au Moyen Âge (Paris : Publications de la Sorbonne, 2013), 329 p. - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Lucie Laumonier
Pages 68-69
Habib Saidi et Sylvie Sagnes (dir.), Capitales et patrimoines à l’heure de la globalisation / Capital Cities and Heritage in the Globalization Era (Québec : Presses de l’Université Laval, 2012), 426 p. - PDF à Erudit.com
Auteur(s): Mathieu Dormaels
All Rights Reserved © Urban History Review / Revue d'histoire urbaine, 2014

Inscrivez-vous à notre liste de communication

* champs requis